Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 11:25

L'Affaire Sugaya

http://img824.imageshack.us/img824/2667/laffairesugaya1.jpg

Dessinateur : Kenichi Tachibana (Lucky Seven Stars, Terra Formars) 

Scénariste : Hiroshi Takano

Type : Seinen

Genre : Drame, Social

Édition : 112 Shueisha / 77 Delcourt

Date de parution : 2010 112 / 2012  77

Volume paru : 1 (One shot)


Synopsis : Kiyoshi Shimizu travaille pour une grande chaîne de télévision, qui vient de lancer une nouvelle émission ambitieuse : permettre des enquêtes journalistiques au long cours sur des sujets sensibles. Persuadé que le journalisme doit faire bouger la société, Shimizu rouvre une série de dossiers classés qui sont autant d'affaires de meurtres d'enfants. Il est, persuadé qu'il tient la piste d'un tueur en série. Seul hic : un homme est déjà emprisonné depuis 17 ans pour l'un de ces crimes. Mais ce dossier sent trop l'erreur judiciaire. Même s'il va être plus que difficile de le prouver.

http://img713.imageshack.us/img713/16/sugaya.png

J'ai décidé de parler de quelques manga "one shot", c'est à dire en un tome. J'en possède quelques uns et un "one shot" permet de découvrir les manga, sans devoir acquérir xxx tomes pour avoir la série complète. J'en avais déjà présenté un dans un précédent article, Hideout.Je ferais également prochainement des articles sur des séries courtes (moins de 10 tomes).

Revenons au sujet de cet article.

Ici dans ce manga, on ne laisse pas de place au suspens vu que l'on connaît déjà ce qu'il va se passer, c'est à dire qu'un homme a été accusé à tort pour un meurtre qu'il n'a pas commis. De plus cette histoire est vraie puisqu'en 1991, Toshizaku Sugaya est arrêté dans l’enquête sur le meurtre de Mami, une petite fille de 4 ans. Il avoue les faits pendant sa garde à vue, mais se rétracte par la suite. Une analyse ADN conclut à sa culpabilité. Il est condamné à la perpétuité, jugement confirmé en appel (2000), puis à la Cour Suprême (2002).

En 2007, NTV (Nippon Television) lance une nouvelle émission d’investigation : TV Action. L’objectif : prouver que des enquêtes sérieuses, menées par des journalistes, peuvent influer sur des problèmes sociaux, économiques ou politiques, et mobiliser l’opinion. Kiyoshi Shimizu, un des journalistes du projet TV Action, choisit l’affaire Sugaya comme sujet d’enquête. Il est en effet persuadé que l’enquête a été mal conduite, et que le meurtre de la petite Mami est l’oeuvre d’un tueur en série, encore en liberté.

L'affaire Sugaya est un manga intéressant. C'est un des rares manga que je connaisse dans ce genre, c'est à dire un manga d'informations traité de manière journalistique. Le manga reprend assez fidèlement ce qu'il s'est passé, même si certains passages sont romancés.

Par ailleurs j'aime bien ce concept d'adapter ce genre de sujet en manga, car même si on parle d'un sujet grave, ici des meurtres en série sur des jeunes filles, je trouve que cette contre enquête mené par Kiyoshi Shimizu et son équipe s'adapte plutôt bien en manga. Cela donne une autre approche que celle proposé lors d'une émission télévisée.
Il faut aussi signalé que le manga a été supervisé par l'équipe de journaliste qui s'est occupée de l'affaire, donc ça renforce la crédibilité de l'histoire.

Il faut noter que ce manga cible à la base un public japonais, qui connaît les lois et le mode de fonctionnement de la justice de leur pays. Pour nous occidentales, certaines choses concernant le système judiciaire japonais nous échappent, comme par exemple les aveux  de Sugaya obtenus sous pression psychologique, voire physique des policiers. Ce genre de procédure est  malheureusement autorisé au Japon (cf. Daiyo Kangoku). Ils recherchent plus les aveux que les preuves matérielles.
Et dans ce sens, le manga sert à montrer au public les problèmes de ce système judiciaire qui a conduit à tort à la détention d'un homme.

D'ailleurs concernant Toshizaku Sugaya, à la fin du manga on a une brève interview de celui-ci, où il donne plus de précision sur son arrestation et sur sa vie en prison.On également un mini dossier qui nous aide à mieux comprendre cette affaire.

Concernant les dessins, ceux-ci sont sobres et réalistes. Les personnages sont expressifs. On voit la peine et la souffrance sur le visage des familles des victimes. On voit que l'équipe de journalistes est concernée et qu'ils veulent faire éclater la vérité.

En conclusion, c'est un bon manga sur le journalisme d'investigation, sur l'engagement d'une équipe de journalistes qui veut montrer les aberrations du système judiciaire japonais.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Spike - dans Manga
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Yupki-Tokki
  • Yupki-Tokki
  • : Le monde asiatique vu par Chosta et Spike. Mangas, Gadgets, Styles de vie... Et plein d'autres choses !
  • Contact

Suivez nous !

Bouton Twitter

http://imageshack.us/a/img109/6956/76588481.png

 

 

Recherche

RSS

RSSFlux RSS des articles: 

http://yupki-tokki.over-blog.com/rss-articles.xml

 

RSSFlux RSS des commentaires: 

http://yupki-tokki.over-blog.com/rss-comments.xml

 


Archives