Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 20:40

 

Suzuka涼風

http://img801.imageshack.us/img801/3560/suzuka01.png

 

Auteur : Kouji Seo est mangaka japonais né le 26 juillet 1975 dans la préfecture d'Hiroshima.

Type : Shonen

Genre : Drame, Romance, Sport

Dates de parution : du 3 mars 2004 au 21 septembre 2007

Edition : 112Kodansha  /  77 Pika éditions

Volume : 18 (série complète)

 

http://img29.imageshack.us/img29/6514/suzik.png

Synopsis : Yamato et Suzuka vont au même lycée et vivent dans le même logement étudiant tenu par la tante de Yamato. Suzuka est particulièrement sportive : elle pratique le saut en hauteur et est sous pression à chaque rencontre sportive. Yamato rencontre Suzuka  lorsque celle-ci s’entraîne au saut en hauteur, en l’apercevant il en tomba immédiatement amoureux. Suzuka dédie entièrement sa vie au sport. Yamato bien que peu sportif décida de s’inscrire au club d’athlétisme pour faire du 100m. Au fil du temps un rapport d'amitié et d'amour se développe entre eux.

 

http://img803.imageshack.us/img803/587/koujiseosuzukayamatoenp.jpg

 

Personnages :

 

http://img819.imageshack.us/img819/1385/yamatoz.jpg  

 

Yamato Akitsuki, 15 ans, né le 30 juillet, 176 cm, 60 kg, groupe sanguin O.

C'est le personnage principal du manga. Il vivait dans une région rurale de la préfecture de Hiroshima et déménage chez sa tante, qui gère des bains publics et une pension pour fille, afin d'étudier en sport études dans un lycée de Tokyo. Il espère que ceci occasionnera du changement dans sa vie. Un jour, alors qu'il se balade près de son futur lycée, il aperçoit une jeune sauteuse en hauteur à l'entraînement et c'est le coup de foudre. Il apprend par la suite que cette jeune fille est sa voisine de chambre, Suzuka Asahina. L'attitude impulsive et désinvolte de Yamato le mène à de nombreuses situations compromettantes. Cependant, lorsqu'il est motivé, il parvient à être déterminé et concentré.

 

http://img841.imageshack.us/img841/2261/suzukas.jpg 

 

Suzuka Asahina, 15 ans, née le 1er juin, 164 cm, groupe sanguin B, mensurations 80-58-83.

C'est le personnage féminin principal et celle dont s'est épris Yamato. Elle est venue de Yokohama pour étudier dans le même lycée, recrutée pour ses talents en saut en hauteur. Elle prend l'athlétisme très au sérieux et a tendance à se mettre de la pression afin de ne pas décevoir tous les gens qui croient en elle. Elle n'exprime pas ses sentiments dans le but de se protéger, ceci étant dû à un événement traumatisant de son passé.

 

http://img33.imageshack.us/img33/2513/honokak.jpg 

 

Honoka Sakurai, née le 16 septembre, 155 cm, groupe sanguin A, mensurations 81-59-84.

Elle a rencontré Yamato pour la première fois lorsqu'ils étaient plus jeunes au temple de sa famille où ce dernier avait l'habitude de se recueillir lorsqu'il venait chez sa tante. Lors de leur première rencontre, il avait réparé la cloche du temple que cette dernière avait malencontreusement abîmé lui évitant ainsi les remontrances de son père. Depuis ce jour, elle a le béguin pour lui mais, par timidité, n'a jamais osé lui avouer. La chance lui sourit enfin lorsqu'ils intègrent le même lycée et, qui plus est, sont réunis dans la même classe. Elle ne laisse pas passer l'opportunité et, surmontant sa timidité, se décide enfin à lui parler.

 

http://img840.imageshack.us/img840/772/002ybg.jpg

 

Yasunobu Hattori , né le 16 décembre, 175 cm, 62 kg, groupe sanguin O.

Il est le premier à avoir rencontré Yamato lorsque ce dernier, enfant, ne parvint plus à retrouver la maison de sa tante. Il l'a alors reconduit chez lui et ils sont devenus amis, bien que Yamato ait du mal à supporter certains de ses côtés. En effet, il a pour but de devenir un "homme à femmes" et pour cela multiplie les rendez-vous galants. Son rêve est que la polygamie soit légalisée au Japon. Yamato le consulte souvent pour des conseils en matière d'amour mais préfère ne pas les suivre.

 

http://img502.imageshack.us/img502/4983/mikiqc.jpg

 

Miki Hashiba , née le 31 décembre, 167 cm, groupe sanguin O, mensurations 88-58-85.

C'est une sprinteuse de l'équipe d'athlétisme et elle est aussi la meilleure amie de Suzuka. Quand elle la rencontra les premières fois lors de meetings, elle ne l'aima pas beaucoup car elle la trouvait suffisante. Mais elle comprit rapidement la pression que Suzuka se mettait elle-même sur les épaules. Elle devient par la suite aussi amie avec Yamato. Puisqu'elle est ami avec les deux, elle s'efforce de les comprendre et n'hésite pas à faire des remarques à l'un ou l'autre lorsqu'elle juge que cela est opportun. Elle semble détester la personnalité de playboy de Yasunobu et, pour cela, est

souvent en conflit avec lui.

 

http://img26.imageshack.us/img26/9098/mihol.jpg

 

 

Miho Fujikawa , née le 21 mars, 148 cm, groupe sanguin B

Sorte de petite sœur pour Yamato (elle est en réalité sa cousine), avec qui elle prend toujours son petit-déjeuner, accompagnée de Suzuka et de sa mère, elle tente de protéger Yamato.

 

 

http://img152.imageshack.us/img152/4624/tanteayano.jpg

 

 

Ayano Fujikawa , née le 11 février, 161 cm, 49 kg, groupe sanguin O, mensurations 88-58-90

Mère de Miho, tante de Yamato, elle est la propriétaire de la pension.

 

 

 

http://img442.imageshack.us/img442/4692/yuuka.jpg

 

 

Yuka Saotome , née le 10 octobre, 158 cm, 44 kg, groupe sanguin B, mensurations 80-57-84

Fille superficielle en apparence, fréquemment sous l'emprise de l'alcool, Yūka se révèle une personne sensible qui conseille efficacement Yamato.

 

 

http://img716.imageshack.us/img716/1590/megumim.jpg

 

 

Megumi Matsumoto, née le 14 mai, 162 cm, 47 kg, groupe sanguin AB, mensurations 91-59-87

Résidente de la pension de la tante de Yamato, inséparable de Yūka, elle déteste les garçons en général, qui ne s'intéresseraient qu'à sa poitrine.

 

 

  Cette liste est non exhaustive, il y a pleins d'autres personnages plus ou moins importants pour le déroulement de l'histoire.

 

http://img838.imageshack.us/img838/8777/pagechapitre.jpg

Suzuka, Honoka et Yui

 

 

Le début de Suzuka fait beaucoup penser au manga Love Hina : un jeune homme qui quitte sa campagne pour aller à Tokyo dans une résidence réservée aux filles tenue par un membre de la famille du héros, des bains mais la comparaison s'arrête là puisque Love Hina est une comédie romantique alors que suzuka est un drame romantique.

 

Suzuka est bien entendu un shonen romantique dans lequel le héros masculin est entouré par de jolies jeunes filles qui sont plus ou moins amoureuses de lui. Il y a comme tout shonen de ce genre du fan service en montrant des scènes dénudés mais c'est vraiment à faibles doses sans en avoir toutes les trois pages,  c'est bien distillé, surtout que ce n'est pas ça qui fait le point fort du manga même si les dessin sont agréables à regarder.

 

En parlant des dessins, les coups de crayons de Kouji Seo sont superbes, j'adore son style. Certes les dessins sont améliorés grâce à des retouches numériques mais ils sont plaisants à voir. Le character design est joli et soigné.

 

 

 

Les romances qui se succèdent dans Suzuka n'ont rien d'originales, c'est du classique mais certains thèmes peu exploité d'habitude sont évoqués comme la disparition d'un être cher et le renouveau d'une relation suite à cet évenement. Pour le reste on assiste à des séparations, des amours éphémères, des amours à sens unique, des relations à distance.http://img843.imageshack.us/img843/2861/suzukapage.jpg

 

Le sport est le moteur qui fait avancé les personnages, c'est lui qui est le déclencheur des grands changements qui auront lieu au cours de l'histoire. Bien que le sport soit un élément important il demeure assez peu présent pour ce qui est des compétitions, il y en a mais c'est traité rapidement en quelques planches. C'est surtout au travers de l'athlétisme, en particulier du 100 mètre que le personnage de Yamato évoluera. Il cherchera même à devenir le meilleur sprinter du Japon. Son enthousiasme et sa volonté le transformeront.

Et pour Suzuka, le saut en hauteur sert de prétexte pour montrer comment se surpasser pour atteindre ses objectifs.

 

Les personnages sont plus ou moins attachants. Yamato est un personnage assez typique, trop honnête, un peu gaffeur, ayant du mal à clairement exprimé ce qu'il recént ce qui créé de nombreux quiproquo en tout genre.

 

Suzuka est assez "énervante" dans son genre à ne jamais dire ce qu'elle ressent vraiment. C'est le genre de personnage que l'on peut très vite détester même si au final elle a du charme.

 

Le manga Suzuka n'est pas le meilleur deans son genre mais il est séduisant avec une intrigue intéressante à suivre et qui nous tient suffisament en haleine, accompagné par la belle touche artistique de son auteur. Avec en plus un côté sportif qui ravira les fans de sport.

 

Par ailleurs l'histoire de Suzuka se poursuit au travers de petites scénettes à la fin du nouveau manga de Kouji Seo, A town where you live. Ce manga vaut également le coup.

 

http://img7.imageshack.us/img7/3415/animepapernetpicturestaoh.jpg

 

 

Sources : Pika édition, Wikipédia


Partager cet article

Repost 0
Published by Spike - dans Manga
commenter cet article

commentaires

goguette 26/07/2012 23:13

j'ai fini suzuka... avant d'enchainer sur kimi no iru machi... que j'ai abandonné y'a bien trop longtemps pour m'y remettre sans recommencer tout........ x) (du coup avec ma mémoire à la manque, je
me souviens que vaguement du plot.... ça permet de relire sans s'emmerder, à bien y réfléchir... XDDD)

wib 20/07/2012 19:03

Haaaa, Suzuka, je me souviens avoir mis du temps avant de craquer... Je trouvais la couverture vraiment attirante. Et les dessins sont superbe... Mais j'ai laché plutot rapidement (vers le tome 6)
n'aimant pas trop l'athletisme ni les personnage (bien que le chara design soit superbe) Pour moi, A Town Where You Live est bien meilleur :D

Spike 20/07/2012 19:30



Mais c'est bien de courir, vive le sport ^^ (rien qu'avec cette phrase on sait qui est l'auteur de ce commentaire xD).


Même si je te disais de continuer au delà du tome 6, je comprends tes arguments.


Pour A town where you live, je te rejoins.


D'ailleurs Kimi no iru machi a été adapté en 2 oav plutôt pas mal (ils se situent après le départ à Tokyo de Yuzuki).


 



Présentation

  • : Yupki-Tokki
  • Yupki-Tokki
  • : Le monde asiatique vu par Chosta et Spike. Mangas, Gadgets, Styles de vie... Et plein d'autres choses !
  • Contact

Suivez nous !

Bouton Twitter

http://imageshack.us/a/img109/6956/76588481.png

 

 

Recherche

RSS

RSSFlux RSS des articles: 

http://yupki-tokki.over-blog.com/rss-articles.xml

 

RSSFlux RSS des commentaires: 

http://yupki-tokki.over-blog.com/rss-comments.xml

 


Archives